Ateliers musicaux à l'école


Intérêt pour le jeune public et pistes pédagogiques possibles en lien avec le spectacle

C’est toujours avec un immense plaisir que je rencontre ce public pour lequel l’attention, l’écoute et l’intérêt se gagne par la qualité du travail proposé. 
 
Avec ce spectacle, l’enfant est plongé dans un univers plastique et sonore frais, gai et paisible. Cette volonté de l’artiste permet de positioner les enfants dès le plus jeune âge dans une attitude sereine et propice à l’écoute. 
L’enfant découvra un monde sonore original. Il sera attiré par le fait de jouer avec des sons. De les isoler, de les écouter, de les mélanger pour en faire des compositions originales. 
Ce principe d’enregistrement en direct et en boucle lui permet d’écouter et de suivre instantanément le chemin de la production à la réalisation sonore. « La boucle » renforce son écoute dans la répétition, l’accumulatio ou désaccumulation des sons qui évoluent dans un espace temps défini. 
 
Ce concept de « pêche aux sons » permet à l’enfant de mieux focaliser son attention sur cet univers sonore qui l’entoure. De mieux l’écouter pour mieux l’apprivoiser et grandir avec lui. 
D’écouter des sons qu’il peut entendre tous les jours. De les isoler, de les sortir de leur milieu pour les faire jouer ailleurs, ensemble et avec d’autres. 
 
A la fin du spectacle, le public est invité à faire ses propres sons. C’est l’orchestra’sons. Cette unique production , la chanson des poly-sons interprétée par ce public est enregistrée en direct et téléchargeable après la représentation sur le site du spectacle. 
 
Les pistes pédagogiques proposées sont variées : 
Aller à « La Pêche Aux Sons, c’est aller à la pêche aux sons qui nous entourent ou ceux que l’on peut trouver sur nous. Les écouter, les accorder comme il nous plait pour créer, jouer et 
chanter. 
Il travaillera avec des objets sonores, il trouvera des modes de jeu. 
Dans la création et le codage de pièces musicales originales, l’enfant pourra se servir de notions musicales (nuances, tempo , accentuation , question-réponse, écho, canon, accumulation , forme….) et découvrira un peu plus le monde sonore qui l’entoure. 
On peut y développer différents axes de travail et comprétences comme 
- Isoler un son. 
- Comment dois-je jouer mon son pour sa qualité sonore, pour sa qualité à l’enregistrement. 
- Ecouter le son de l’autre pour qavoir à quel moment je dois jouer le mien. 
- Notion de repères temporels visibles sur la partition et audibles sur la bande son de travail. 
- Notion d’accumulation sonore et boucle sonore, notion de répétition. 
- Et biensur réinvestir les chansons et paysages sonores du spectacle. 




(c) 2013 Compagnie Rêve EnVie                                       06 64 22 84 90